La co-création vue par Aurélien Bory

Mardi 5 mai 2015 a eu lieu une rencontre entre Aurélien Bory, artiste metteur en scène,  et Julien Roumette, enseignant de littérature française à l’Université Toulouse Jean Jaurès, à l’occasion de la création des B(r)ouillons, travail en cours d’après le roman Espèces d’espaces de Georges Perec. Cela se passait à la Médiathèque José Cabanis, en partenariat avec le Théâtre National de Toulouse.

L’échange fut très fluide et intéressant, tant sur leurs regards sur Georges Pérec et son travail, que sur la démarche créative et artistique qui a présidé à l’élaboration des B(r)ouillons.

A ma question sur sa démarche de co-création, Aurélien Bory a répondu que l’ensemble des équipes et disciplines s’est réuni sur le plateau pour créer le spectacle. Selon lui, la complémentarité crée « des collisions dont naît l’inattendu ». La co-création est un travail « à tâtons » d’où peut émerger, pas à pas, les strates du futur spectacle.

J’aime beaucoup cette notion  « des collisions dont naît l’inattendu », que j’adopte et approuve sans restriction !

La photo est celle de l’affiche des B(r)ouillons, faite par Aglaé Bory

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *